Cette année, la ronce s’étalant au fond mon potager se montre fort productive, les récoltes étant très abondantes (environ 500g par jour), il est temps de penser à faire des confitures pour en profiter tout au long de l’année. Voici donc la recette que j’ai expérimentée, après une validation familiale, je vous la soummet :).

ronce et mûres au potager
La ronce au fond du jardin

Ingrédients (pour 10/12 pots)

Quantité Ingrédient Coût
3Kg de mûres Jardin
env 1Kg de sucre “spécial confiture” 1,50€
1 citron (pour le jus) 0,40€
Optionnel
2 étoiles d’anis 0,60€
2 gousses de vanille 2,50€
500g de prunes 1,50€
Coût par pot : 0,65€

L’idée de la recette

J’aime bien faire des confitures qui sortent un peu de l’ordinaire, en ajoutant quelques parfums “bonus”, d’où la présence de vanille et de badiane (anis étoilé). Les prunes permettent d’apporter plus de consistance, car vous allez le voir, je souhaite éviter les pépins sans pour autant réaliser une gelée. Vous pouvez bien évidemment vous servir de cette recette comme base pour une confiture de mûres plus “classique”.

Préparation

Lavez les mûres et les prunes en les passant sous l’eau, enlevez les noyaux des prunes, coupez-les en deux et placez le tout dans une cocotte, ou une grande casserole (idéalement en cuivre pour les puristes). Ajoutez les gousses de vanilles fendues en deux (retirez les grains et incorporez-les au mélange pour plus de goût), la badiane et un demi-verre d’eau pour démarre la cuisson sans brûler les fruits.

Cuisson

La cuisson va se dérouler en deux étapes, dans un premier temps nous allons compoter les fruits. Portez à ébullition puis baissez le feu, faites mijoter une vingtaine de minutes. Les mûres et surtout les prunes doivent commencer à se désagréger. C’est la fin de la première cuisson. Si vous avez du temps devant vous, vous pouvez laisser reposer le mélange une nuit au réfrigérateur afin de bien parfumer la préparation (ce n’est pas une obligation).

recette confiture mûres
La cuisson de la confiture de mûres

Il va maintenant falloir se débarrasser de tous ces pépins désagréables! Soit vous vous munissez d’une pince à épiler et de deux semaines de congés (je vous le déconseille pour votre santé mentale), soit vous vous équipez d’un moulin à légumes (le même que pour la purée) avec la grille la plus fine. Passez-y vos mûres pour ne récupérer que le meilleur (veillez à bien enlever les gousses de vanille et la badiane avant), même s’il reste quelques irréductibles pépins, vous pourrez jeter la majorité au compost. Place pour finir à la deuxième cuisson. Remettez le jus et la pulpe précédemment passés au presse-purée dans la casserole et, très important, pesez la préparation, incorporez y le jus d’un citron et le sucre.

Je préfère personnellement privilégié le goût du fruit à celui du sucre, je ne rajoute donc que 500g de sucre pour 1Kg de pulpe de mûres, le revers de la médaille est une confiture qui doit se consommer plus rapidement, surtout une fois ouverte (si vous êtes gourmand, ce n’est pas bien grave :)). Si la durée de conservation est importante pour vous, rapprochez-vous de 750g de sucre pour 1Kg.

Portez à ébullition en mélangeant puis réduisez le feu. Laissez cuire 20 minutes en enlevant régulièrement l’écume qui se forme à la surface.

Mise en pots

Faites bouillir les bocaux (ainsi que les couvercles) dans de l’eau puis laissez-les sécher (à l’envers) sur un torchon propre. Ensuite, à l’aide d’une louche remplissez vos pots, fermez-les et placez-les à refroidir tête en bas.
Il ne vous reste plus qu’à coller une belle étiquette pour identifier vos préparations. Si vous n’en avez pas, je vous propose de télécharger les miennes (c’est cadeau :-)).
Conservez vos confitures au sec et à l’abri de la lumière.

Confiture de mûres du jardin
Confiture de mûre mise en pots et étiquetée

Avez-vous vos propres astuces et idées originales pour préparer la confiture de mûres? préférez-vous la gelée? C’est à vous de commenter.