De nombreux jardiniers amateurs se lançant dans la culture d’un potager citent la volonté de réaliser des économies comme étant l’une de leurs motivations. Il est vrai que de chercher directement ses fruits et légumes dans son jardin, réduira d’autant le ticket de caisse au supermarché.
Cette raison économique est-elle une réalité ou un doux rêve que caressent certains d’entre nous ?

Le potager est-il économique ?
Le potager est-il économique ?

Au risque de vous décevoir, je ne pourrais vous apporter aujourd’hui qu’une réponse de normand, un “ptêt’ ben qu’oui, ptêt’ ben qu’non” qui ne fâchera avec personne :). Je m’explique, il est vrai que l’achat de quelques graines pour profiter de légumes frais et surtout sains peut paraître un investissement modique (quelques euros). Mais c’est oublié que beaucoup d’entre vous (et je suis passé par là) sont débutant, et de fait vont devoir acquérir tout le matériel nécessaire à la culture du potager on trouvera en vrac : Une pelle, un râteau, un arrosoir, un sécateur, une binette… mais aussi de quoi construire votre potager : des planches, des vis, des outils ou encore de quoi le décorer : étiquettes, tuteurs… bref une multitude d’accessoires, plus ou moins optionnels, qui vont faire grimper la note.


Un minimum d'outils est nécessaire pour cultiver votre potager
Un minimum d’outils est nécessaire pour cultiver votre potager

Je me veux volontairement l’avocat du diable, et je sais qu’il est possible d’avoir recours au système D, à la récup’ et que les investissements consentis au début seront à amortir sur une dizaine d’années (si ce n’est plus). Mais avez-vous pensé au frais de “fonctionnement” de votre potager ? L’arrosage n’a pas seulement une empreinte écologique, il représente aussi quelques euros sur votre facture d’eau. Devez-vous acheter le compost pour enrichir votre terre ? Vous l’aurez compris il y a beaucoup de question à se poser, et il est très difficile de faire une généralité tant il y a de situations différentes.

Quel est le prix de légumes fraichement récoltés du potager à l'assiette
Quel est le prix de légumes fraichement récoltés du potager à l’assiette ?

J’espère ne pas vous avoir découragé avec ces quelques lignes, mais c’est une réalité à prendre en considération, il faut voir le potager comme un investissement et non comme un coup de tête. Je voudrais tout de même finir sur une note plus optimiste avec des aspects qui ne sont pas chiffrables et qui pourtant ont, d’après moi, beaucoup plus d’importance :

  • Avoir sous le coude, une grande partie de l’année de bons légumes frais, qui auront un bien meilleur goût que ceux que vous trouverez dans votre supermarché
  • Avoir une occupation (un hobbie), reposante et déstressante. C’est vrai qu’il faut aimer avoir les mains dans la terre, mais il faut que cette activité reste un plaisir et non une contrainte. Je vais demander à ce que les semences soient remboursées par la sécurité sociale, on en sait jamais 🙂
  • Cultiver ses propres légumes amène à un sentiment de satisfaction (une certaine fierté même, si votre voisin en arrive à être jaloux de vos tomates :)).
  • Faire participer les enfants peut leur apprendre à aimer (ou à moins détester) les légumes. C’est vrai, je n’en ai pas, mais je suis convaincu que de les impliquer dans le processus complet, du semis jusqu’à l’assiette peu être très intéressant. Je pense d’ailleurs que le potager en carrés peut avoir de nombreuses applications pédagogiques (biologie, physique, mathématiques…).

Livre Le potager anti crise
Pour essayer de faire le maximum d’économies avec votre potager je vous propose la lecture du très bon livre de Rodolphe Grosléziat : Le potager anti-crise
Son objectif à travers cet ouvrage est de prouver qu’il est possible de manger sain en dépensant peu. Tout cela en ne passant moins d’une demi-heure par jour, en n’utilisant aucun produit chimique pour fournir 5 fruits et légumes bio par jour à sa famille.

J’aimerais savoir pour finir si pour vous le chapitre économique a été un argument pour vous lancer dans la culture de votre potager, sinon quelle a été votre motivation première ? Enfin pensez-vous qu’un potager est économique ? le débat est ouvert, c’est à vous 😉

Edit : Pour vous faciliter la tâche, j’ai créé un sondage (en haut de la colonne de gauche), alors vous n’avez plus d’excuses pour ne pas participer à la discussion 😉