Connue de tous comme les joyaux du japon, les cerisiers en fleurs du pays du soleil levant sont un incontournable si vous partez en voyage au Japon. Le sakura japonais est en fleur au printemps. Voici tout ce que nous savons sur cet emblème de la culture japonaise.

Le sakura japonais : un cerisier sans fruit

S’il se pare de fleurs roses ornementales magnifiques, le cerisier du Japon ne donne toutefois jamais de cerise. En effet, c’est la beauté de sa floraison qui séduit tant les Japonais et les touristes du monde entier.

Le sakura japonais.
Le sakura japonais.

Vous pouvez vous rendre dans de nombreux parcs regroupant des milliers de cerisiers au Japon pour admirer leur floraison.

Les 3 cerisiers les plus célèbres du Japon sont :

  • Le Miharu Takizakura mesure plus de 12 mètres de haut, avec une circonférence de près de 10 m. Il aurait plus de mille ans. Des milliers de touristes affluent entre la mi-avril à la fin avril pour observer sa floraison à Miharu, dans la préfecture de Fukushima.
  • Le Usuzumi Zakura est célèbre pour la particularité de sa floraison. En début de floraison, ses fleurs roses tendent rapidement vers un blanc pur. Elles deviennent ensuite d’un gris pâle avant de tomber. Il se trouve dans la vallée de Neodani, dans la préfecture de Gifu. Agé de plus de 1 500 ans, il fait partie des plus anciens cerisiers du Japon.
  • Le troisième grand ce rosier du Japon est le Jindai-Zakura. Vieux de 2 000 ans, vous pourrez le voir dans l’enceinte du temple Jindaji, dans la ville de Hokuto. Désigné comme trésor national naturel, il est haut de plus de 10 m, avec une circonférence de près de 12 m.

La symbolique des fleurs de cerisier au Japon

Au Japon, les fleurs de cerisier incarnent aussi bien la vie et la mort, que la beauté et la violence.

Gros plan sur des fleurs de cerisier du Japon.

En effet, l’éclosion des fleurs de cerisier est la promesse du renouveau apporté par le printemps.

Mais leur courte existence rappelle la fragilité de la vie.


Un symbole important de la culture japonaise

Dans la culture japonaise, les fleurs de cerisier sont omniprésentes, aussi bien dans les peintures que la poésie, la littérature ou les films.


Les fleurs de cerisier dans l’histoire

Dans l’histoire du Japon, les fleurs de cerisier représentaient la vie courte mais intense des samouraïs du Japon féodal. La chute des pétales tombant dans l’éclat de leur beauté symbolise leur mort brusque au combat.

Anecdote :
Lors de la Seconde Guerre mondiale, les pilotes kamikazes peignaient des fleurs de cerisier sur leurs avions avant de partir pour des missions suicides.


Certains cerisiers… des arbres sacrés ?

Certains arbres, dont certains cerisiers sont sacrés au Japon. Ils apparaissent notamment dans les contes shintoïstes et bouddhistes.

Allée de cerisiers du Japon.
Allée de cerisiers du Japon.

Les Japonais pensent que ces arbres sacrés sont habités par des esprits, les kamis. De grandes cordes torsadées entourent ses arbres.

Les Japonais croient que le malheur s’abattra sur la personne qui essaiera de le couper.