Après quelques billets théoriques, il est temps de passer aux travaux manuels avec la construction de votre potager. Il n’y a pas de règle d’or dans le choix des techniques ou matériaux, faites avec ce que vous avez sous la main ou selon votre budget.

Les différentes alternatives sont :

  • Des bordures en bois (c’est la solution pour laquelle j’ai opté) par exemple de simples planches de coffrage de préférence non traitées. Évitez, si vous allez cultiver des légumes, les traverses de chemin de fer dont l’utilisation fait débat (je vous laisse vous faire votre propre idée, google regorge d’articles sur le sujet)
  • Des bordures minérales (pierres, pavés, …) beaucoup plus durable, mais plus cher à l’achat
  • Des bordures végétales (petits arbustes, par exemple des buissons de buis) probablement la solution la plus intégrée au paysage et la plus jolie, mais l’entretien (arrosage, taille…) et la durée nécessaire à la formation des haies sont à prendre en compte.



Le Matériel

  • Des planches de coffrage (il en faudra 4m80 par carré)
  • Des tasseaux
  • Des vis inoxydables
  • Une scie / scie sauteuse / scie à onglets
  • Une visseuse / perceuse
  • Un niveau
  • Un marteau

Si vous ne disposez pas de tous les outils vous pouvez sans problème faire sans (un simple tournevis et de l’huile de coude remplacent avantageusement une visseuse)

La découpe

  • Commencez par scier vos planches à une longueur d’1m20, ce seront les côtés de vos carrés.
Planches de coffrage pour potager en carrés
Planches qui serviront à la construction d’un carré
  • Ensuite coupez vos tasseaux à deux fois la hauteur de vos planches de coffrages. Ces tasseaux auront deux rôles : solidifier la structure et permettre d’ancrer vos carrés dans le sol. Cette technique suppose que vous allez installer votre potager sur une surface meuble (terre), si ce n’est pas le cas, vos tasseaux devront faire exactement la même hauteur que les planches et vous pourrez passer directement à l’assemblage.
  • Taillez un côté de vos tasseaux en biseau (comme illustré sur la photo suivante). C’est cette partie qui sera enfoncée dans le sol.

Tasseaux
Tasseaux taillés en biseau
Voilà la partie découpe est terminée, nous allons pouvoir passer à l’assemblage des différents morceaux.

L’assemblage

Cette phase n’est pas plus complexe que la précédente, elle demande juste un peu d’organisation (si vous pouvez être aidé par quelqu’un vous pourrez gagner un peu de temps). L’idée est de visser les tasseaux aux planches afin de créer les angles. Vous allez comprendre ce que j’entends par là sur l’illustration suivante :

Schéma de montage d'un potager en carrés
Schéma de montage d’un carré
Notez bien la façon dont les angles sont créés, de cette manière chaque côté aura strictement la même taille (c’est plutôt normal dans un carré).

  • Nous allons d’abord fixer un tasseau à l’extrémité de chaque planche (peu importe l’extrémité à condition d’utiliser le même côté pour les 4 planches, sur le schéma ci-dessus j’utilise le côté gauche). Pour cela percez deux trous à travers la planche et le tasseau afin de faciliter le vissage (ces prétrous empêchent le bois de se fendre), puis vissez simplement à l’aide de deux vis inoxydables. Voilà ce que vous devez obtenir (ne tenez pas compte de la planche de droite) :
Tasseau fixé à une planche
Tasseau fixé à une planche
  • Maintenant que chacune des planches dispose d’un tasseau à son extrémité vous allez pouvoir faire la mise en place finale (c’est à ce moment qu’une paire de mains supplémentaires peut s’avérer utile). Placez vos 4 planches selon le plan initial, le tout devrait ressembler à ceci (lorsque l’on est tout seul 4 parpaings peuvent être utiles ;)):
Assemblage du potager en carré
Assemblage du carré
  • Pour finir, vissez le tout selon la même technique que précédemment (perçage des prétrous puis vissage).
  • Si vous avez peur que la structure ne soit pas assez rigide (ça ne devrait toutefois pas être le cas); vous pouvez ajouter une dernière vis dans chaque angle, directement entre les planches.

C’est terminé, il ne reste plus qu’à installer ce carré dans votre jardin.

L’installation

Si comme moi, vous projetez d’installer plusieurs carrés, il est important de bien les aligner afin de soigner l’esthétique de votre potager. Disposez donc des ficelles à même le sol afin de bien délimiter les allées et les planches de culture, la pose n’en sera que facilitée.

Délimitez les allées à l'aide de ficelles
Délimitez les allées à l’aide de ficelles
  • Comme mon jardin était jusqu’alors recouvert de pelouse, j’ai dû creuser au niveau de mes futurs potagers afin de retirer la couche superficielle de gazon. Si c’est votre cas, je vous conseille d’en faire autant.
  • Le grand moment est arrivé, vous allez poser votre premier carré, pour cela positionnez-le le long d’une ficelle et tapez sur les tasseaux pour les enfoncer dans le sol. Procédez par étapes en donnant quelques coups de marteau sur chaque coin. Pour ne pas abimer le carré, vous pouvez utiliser une planche martyre, c’est-à-dire une chute de bois qui sera placée entre le tasseau et le marteau.
  • Quand vous estimez que vos planches sont suffisamment enfoncées, vérifiez leur horizontalité à l’aide d’un niveau, et au besoin ajustez en donnant quelques coups de marteaux supplémentaires.
Le premier potager en carré est en place
Le premier carré est en place
  • Remplissez maintenant le carré de terre et de compost.
  • Pour finir délimitez les carrés de culture, j’ai utilisé de la ficelle fixée grâce à des vis, mais vous pouvez laisser libre court à votre imagination ;).

Votre potager en carré est terminé
Votre potager est terminé !
Renouvelez ces opérations autant de fois que nécessaires, et ne négligez pas de faire de jolies allées entre vos planches (j’en parlerai dans le blog une fois que les miennes seront terminées).

Bonnes plantations et n’oubliez pas que si vous avez des remarques ou questions, les commentaires sont là pour ça.