Alors que la punaise de lit défraie la chronique, d’autres espèces font leur apparition dans nos maisons. C’est notamment le cas des punaises nébuleuses qui se réfugient dans nos logements chauds lorsque les températures commencent à baisser. Rassurez-vous, ces punaises sont tout à fait inoffensives et ne doivent surtout pas d’être écrasées.

Punaise nébuleuse, qui es-tu ?

La punaise nébuleuse, Rhaphigaster nebulosa, est un insecte Hémiptère Hétéroptère. Cette espèce indigène a toujours vécu en France. Surnommée punaise grise, elle mesure entre 14 et 16 mm et possède un corps grisâtre ponctué de nombreuses taches brunes à l’aspect moucheté.

Portrait de la punaise nébuleuse

Sa face ventrale jaunâtre et pointillée de noir est dotée d’un éperon bien visible et pointant vers l’avant. On la reconnaît également à ses antennes caractéristiques ornées d’anneaux noirs et clairs.

À lire également : Punaises de lit : peuvent-elles survivre dans le jardin ?

La punaise nébuleuse est une espèce phytophage (qui se nourrit de matières végétales) et que l’on rencontre donc logiquement dans les haies et divers arbustes. Mais la punaise grise peut également se nourrir d’insectes morts ou de petites proies qu’elle parvient à piquer.

Insecte punaise nébuleuse en gros plan

À noter : la punaise nébuleuse est souvent confondue avec la punaise diabolique récemment importée d’Asie. Pour les différencier, sachez que seule notre punaise grise possède des taches. L’une et l’autre de ces deux espèces sont inoffensives pour l’être humain.

Pourquoi ai-je des punaises nébuleuses dans la maison ?

Il faut savoir que la punaise nébuleuse est un insecte qui hiverne. En hiver, les sujets adultes s’installent donc dans les endroits abrités :

  • sous la végétation (notamment dans le lierre des murs exposés au soleil) ;
  • dans les fissures des murs ;
  • ou encore sous l’écorce des arbres.

Présence de punaises dans la maison

À l’arrivée du froid, les nébuleuses se mettent donc à la recherche d’un endroit chaud et sec pour passer l’hiver. Nos maisons chauffées et abritées semblent alors un espace parfait pour se protéger des rigueurs de l’hiver, et c’est pour cette raison qu’elles entrent chez nous.

Pourquoi ne faut-il pas écraser les punaises nébuleuses ?

Pour commencer, les punaises grises ne sont absolument pas dangereuses pour l’Homme. Contrairement aux punaises de lit, elles ne se nourrissent pas de sang et ne piquent pas.

Vous n’avez donc aucune raison de les tuer puisqu’elles ne vous feront aucun mal. Leur seul but, lorsqu’elles entrent chez vous, est de se protéger du froid.

Les seuls dégâts que la nébuleuse peut occasionner, c’est dans les vergers où elle peut parfois piquer quelques fruits.

Le mieux est donc de les laisser tranquilles là où elles sont, sans vous en préoccuper. D’autant que, comme d’autres espèces du genre, la punaise nébuleuse émet une odeur lorsqu’on l’inquiète.

Une odeur qui, contrairement à celle de la punaise diabolique, n’est toutefois pas si désagréable puisqu’elle s’apparente à un petit parfum d’amande amère.