Découvrons ensemble 3 fruits exotiques peu connus qui valent le détour. Le top pour faire le plein de vitamines en hiver tout en profitant d’une chair juteuse et d’une saveur délicatement parfumée. Alors ça vous tente ?

La grenadelle

Moins répandu que la grenadille, le fruit de la grenadelle se trouve néanmoins facilement dans le commerce et il n’est pas rare de l’apercevoir sur les étals des maraîchers. D’environ 5 cm de diamètre, c’est un fruit de la passion de forme ronde, jaune orangé et pourvu d’une petite queue ferme sur le dessus. À l’intérieur, il renferme de nombreuses graines noires enrobés de pulpe gélatineuse.

Grenadille
Crédit photo Daniel Gepp

À la différence du fruit de la grenadille, celui de la Passiflora ligularis conserve une surface lisse sans se friper. En outre, ce fruit se distingue par sa douceur, son acidité et son arille (pulpe) très appréciée tant nature que transformée, notamment en jus.

La Passiflora ligularis ou grenadille douce, est une liane à feuilles persistantes originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique centrale. Même si cette variété de passiflore est peu résistante au froid, elle prospère davantage dans des climats tempérés plutôt que dans des conditions trop chaudes. Dans un climat très doux, cette liane peut se développer de manière importante.


L’acérola

L’acérola est un petit fruit rouge de forme arrondie et de couleur rouge vif. Sa ressemblance avec la cerise commune, lui vaut le nom de cerise des Antilles ou cerise de la Barbade.

Acerola

Originaire d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale et des Caraïbes, l’acérola est le fruit de l’acérolier (Malpighia emarginata). Avec l’argousier, l’acérola est réputé pour être l’un des fruits les plus riches en vitamine C. 100 g de fruits frais et mûrs équivalent à 1500 mg de vitamine C !

Les fruits de l’acérola ont une chair juteuse à la saveur acidulée. Sont consommés frais, ils intègrent parfaitement les recettes de jus, smoothies, ou confitures.

En raison de sa forte teneur en vitamine, l’acérola est souvent utilisée comme complément alimentaire pour renforcer le système immunitaire et lutter contre les carences en vitamine C. Bref, à consommer sans modération.

Le cériman

Sans doute le fruit le plus étonnant des trois ! Surnommé le fruit délicieux, il est de forme allongée et peut atteindre 20 ou 30 cm de longueur.

Monstera deliciosa

Mais le plus étonnant est que le cériman est le fruit d’une plante bien connue :  le Monstera deliciosa. Vous savez ? Cette plante intérieur aux grandes feuilles vertes foncées et parsemées de trous.

Le fruit à pain sucré, comme on le surnomme, est bel et bien comestible ! Son goût doux et sucré n’est pas sans rappeler celui de la banane, la fraise ou l’ananas.

Fruit du cériman
Fruit du cériman. Crédit photo Pascal Rey

Lorsqu’il il arrive à maturité, sa chair est d’autant plus tendre, juteuse et sucrée. Une saveur unique et exotique !