Un peu moins d’un mois après l’envoi de mon échantillon de terre au LAMS, grâce au kit “Carte d’identité de votre sol de Botanic,  me voilà avec les résultats en main. Je scrutais ma boite mail avec impatience ces dernière semaines pour enfin savoir si ma démarche de jardinier “responsable” portait ses fruits!

Sur le document que j’ai reçu, on retrouve dans une première partie la teneur et mesure de différents éléments:

  • pH
  • Matière Organique % (MO)
  • Calcium (CaO)
  • Phosphore (P2O5)
  • Potassium (K2O)
  • Magnésium (MgO)
analyse terre potager
Résultat des analyses effectuées sur la terre de mon potager

Je ne vais pas rentrer dans de grandes explications physiques et biologiques (que je ne maitrise pas de toute façon :-)), le résumé fourni dans le document étant assez parlant:

Votre sol est limoneux, riche en matière organique avec un pH basique. Sa fertilité et son activité biologique sont élevées, par conséquent une meilleure production maraichère passe par une gestion fine de l’azote en fonction du cycle des plantes. L’utilisation de paillage sur les plants (tomates, salades…) permettra une meilleure gestion de l’eau en périodes sèches. Attention au choix des variétés de légumes, certaines (pomme de terre ou carotte) sont sensibles au pH basique

C’est donc une assez bonne nouvelle, ma terre étant fertile je devrais pouvoir y faire pousser à peut prêt n’importe quel légume (je m’en doutais déjà, mon principal problème étant plutôt le climat lorrain ;-)).

Côté chiffres c’est essentiellement le Potassium et le Magnésium qui sont trop élevés, il faudra que je tente de les réguler un peu (facile à dire!). Il serait également d’essayer de trouver le levier pour descendre un peu le pH vers le neutre (si vous avez des astuces, je suis preneur).

Parmi les charmantes petites bestioles qui peuplent le sol de mon potager, il semble que l’on retrouve beaucoup d’Istoma sp. La bête ressemble à la photo suivante.

Isotoma
Photo d’identité d’une (ou un je ne sais pas) Isotoma Sp de mon potager

Le rapport d’analyse fourni également des conseils pour conserver (voire améliorer selon les cas), la fertilité et l’activité biologique du sol, on citera en vrac

  • Le paillage
  • Un apport de corne torréfiée
  • L’ajout de fumier de ferme composté

Si vous voulez en savoir plus sur votre jardin, je ne peux que vous encourager à tenter l’expérience, le rapport est professionnel et contient toutes les informations nécessaires.

J’ai toutefois eu une petite mésaventure (de ma faute), je n’avais pas mis assez de terre dans la pochette de relevé, il m’a donc fallu renvoyer un supplément pour que le LAMS puisse effectuer les analyses. Faites bien attention de bien retourner les 400 grammes demandés!

C’est à vous de réagir, connaissez-vous la composition de votre terre? Avez-vous des astuces pour agir sur les différents éléments? Avez-vous une démarche favorisant la vie du sol? N’hésitez pas à laisser un commentaire.

À bientôt autour du potager!